Bazar de la Littérature

Card Captor Sakura, Tome 1 de CLAMP

7 Commentaires

CardCaptorSakura

coupdecoeur

Card Captor Sakura,
Tome 1

de CLAMP
PiKa Edition,

2000, p. 187

Première Publication : 1996

Pour l’acheter : Card Captor Sakura, Tome 1

CLAMP est une équipe féminine de mangaka. Leurs mangas sont en général des shojo manga, mais elles se sont plus récemment essayées au seinen et au shonen publiés entre autres dans Young Magazine au Japon.

Tome 2 Tome 3 Tome 4 Tome 5 Tome 6 Tome 7 Tome 8

♣ ♣ ♣

Un jour, Sakura trouva un livre étrange dans sa bibliothèque et sans faire exprès libéra les cartes de Clow, puissantes cartes aux pouvoirs magiques. Elle se trouve donc investie d’une mission, celle de rassembler à nouveau les cartes pour éviter l’apocalypse. Aidée par son amie Tomoyo et son « rival » Shaolan, elle va rassembler une à une les cartes au terme d’aventures les plus incroyables les unes que les autres.

Depuis quelques temps déjà, j’ai envie de développer un peu mes connaissances du monde du manga (connaissances très limitées pour le moment). J’en parlais à Matilda il y a quelques semaines, lui demandant si elle pourrait faire un petit bilan sur son blog pour conseiller les gens qui, comme moi, n’y connaissent rien ! Et la semaine dernière, qu’ai-je trouvé dans ma boîte aux lettres (enfin, plutôt chez le voisin qui l’avait réceptionné !) ? Un colis contenant cinq premier tome de manga, donc celui-ci : Card Captor Sakura de Clamp ! Merci encore!
J’ai connu Sakura lorsque je regardais l’anime qui passait sur M6Kid, le mercredi après-midi, quand j’avais 14 ou 15 ans (si je me souviens bien) ; mais malheureusement, je n’ai jamais eu l’occasion de voir la fin ! La lecture du manga me permettra donc de découvrir, enfin, le dénouement que j’attends !
La lecture de ce premier tome m’a enchantée. J’ai retrouvé les dessins de l’anime, les personnages que j’appréciais et l’histoire sympathique ; un régal !

clampSakura – 10 ans (12 dans l’anime) – est une petite fille vive, intelligente, serviable et sportive (c’est la meilleure de sa classe !). Elle vit avec son grand-frère – Tôya (Thomas dans l’anime) – qui est en 1ère et son père – Fujitaka (Dominique) – qui est professeur d’archéologie (la classe !). Sa mère – Nadeshiko (Nathalie) – est morte à la suite d’une maladie (on n’en sait pas plus) alors que Sakura n’avait que trois ans. Alors qu’elle s’apprête à faire le ménage dans la bibliothèque de son père, elle entend un bruit et découvre le Livre de Clow. Curieuse, elle l’ouvre, et laisse accidentellement s’échapper toutes les cartes qu’il contenait ! Elle fait alors la connaissance de Kerobero (qui n’est pas orthographié ainsi dans le manga, mais je ne l’ai pas à portée de mains pour vérifier), le gardien des cartes (qui faisait juste une petite sieste de… 30 ans !) qui a l’apparence d’une petite peluche jaune inoffensive ! Il lui apprend qu’elle a pu ouvrir le livre magique, car elle possède des pouvoirs et qu’elle est donc, maintenant, une chasseuse de cartes ! Elle doit retrouver toutes les cartes de Clow avant que celles-ci ne fassent des dégâts dans la ville !

Ce premier tome est séparé en cinq chapitres qui correspondent, grossièrement, à cinq aventures et donc à cinq captures de cartes. Le schéma est assez simpliste et répétitif, mais il fonctionne bien, on ne s’ennuie pas ; notamment grâce aux différents personnages, que j’adore !
A commencer par la petite Sakura qui est juste adorable ! Mignonne, courageuse, amusante,… elle est hyper attachante ! Comment ne pas l’aimer ?! Son protecteur, le petit Kéro, est l’élément humoristique du manga ! C’est un ventre sur pattes qui passe son temps à manger et dormir (sa sieste n’a-t-elle pas duré 30 ans alors qu’il était censé surveiller le livre ?) ! Je ris toujours devant ses répliques et ses face à face avec Sakura ! Tomayo (Tiffany) est aussi un personnage que j’apprécie beaucoup. Cousine éloignée mais surtout meilleure amie de Sakura, elle vénère notre petite héroïne et passe son temps à la filmer dans ses aventures (elle est une des rares à partager son secret). C’est aussi la costumière officielle de la chasseuse de cartes ! Avec sa douceur et son côté un peu décalé (parfois très drôle), elle me fait beaucoup penser à Luna dans Harry Potter (une figure que j’adore !). Le dernier personnage, plutôt secondaire mais qui a quand même son importance : Yukito (Mathieu), le meilleur ami de Tôya (Thomas) dont Sakura est éperdument amoureuse (malgré la différence d’âge !). Il est très attentionné avec la petite fille et même si on ne le sait pas encore, on présage qu’il aura un rôle important dans le futur. Sakura est également entourée de sa famille, de ses camarades de classe, de ses professeurs,…

Dans l’ensemble, on pourrait en conclure qu’il s’agit surtout d’un manga destiné aux jeunes filles. En effet, l’héroïne aux pouvoirs magiques est très jeune (10 ans dans le support « écrit ») et n’est pas sans rappeler Sailor Moon (qui a quand même 14 ans selon la créatrice), autre manga/anime qui avait fait grand bruit quelques années plus tôt. Et comme le manga de Naoko Takeuchi, celui de l’équipe des Clamp est devenu un classique qui ne plaît pas qu’aux plus jeunes (même s’il reste par contre, essentiellement tourné vers un public féminin). Les sujets abordés sont assez simplistes (contrairement à Angel Sanctuary par exemple, que j’ai lu il y a peu) mais l’ensemble est très frais, très distrayant ! L’humour, comme je le disais plus haut, est très présent ; l’amitié et la confiance ont aussi une grande place dans les aventures de Sakura. Et, pour les jeunes filles en fleur qui sommeillent en nous, l’Amour frappera rapidement à la porte (dans les tomes suivants avec l’arrivée d’un nouveau personnage).

windyOutre les personnalités des figures, ce que j’aime beaucoup dans ce manga, ce sont les dessins de l’équipe des Clamp ! Alors oui, encore une fois, c’est assez féminin (c’est très fleuri, les traits sont doux, il y a beaucoup de courbes,…) mais c’est plaisant de parcourir des dessins du genre ; ça fait du bien aux yeux ! Et ce que j’aime le plus (pour une fois que la fille qui sommeille en moi se manifeste…), ce sont les costumes que portent Sakura lorsqu’elle part à la chasse aux cartes, costumes magnifiques signés Tomayo (Tiffany) ! Encore une fois, on retrouve beaucoup de fleurs, de rubans, beaucoup de formes arrondies,… j’aime, tout simplement ! Et, en plus des costumes (oui, il y a encore autre chose !), j’adore les dessins des cartes de Clow… Sublimes ! Je pense par exemple à la toute première carte que capture Sakura, celle du vent, appelée Windy. Difficile à décrire (donc je vous mets une petite image !), mais j’adore ce style de dessins !
Comme dans tous les mangas, ce qui manque surtout, c’est la couleur ! En effet, seule la couverture (pas des plus attrayantes et des plus représentatives, à mon goût) est colorée, car toutes les planches intérieures sont en noir et blanc. Je dois avouer que ça ne m’a pas dérangé plus que ça, car j’avais les images de l’anime en tête ; mais pour ceux qui ne connaissent pas la version télé, imaginez-vous des couleurs pastelles et parfois vives : de la bonne humeur, de la joie… c’est très printanier !
Au niveau de la lecture, Matilda m’a envoyé la version qui a le sens de lecture français (car elle est plus facile à trouver d’occasion, apparemment !) et je n’ai au absolument aucune difficulté ! Les planches sont claires, on ne s’embrouille pas dans le texte (quand deux personnages dialoguent, dans certains mangas, on peut louper le sens de lecture ; mais pas ici). Bref, tout est parfait !

A côté de la série Sailor Moon (que je n’ai pas encore terminée de trouver), je sens que je vais installer Card Captor Sakura et que je vais me précipiter pour trouver les tomes suivants ! Je suis plus qu’emballée et il me tarde de regarder toute la série animée, en parallèle. D’ailleurs, quelques mots sur celle-ci (car j’ai regardé pratiquement toute la première saison – c’est-à-dire 35 épisodes de 20 minutes -) : je la trouve fidèle au manga (du moins, au premier tome), les dessins et la colorisation sont bien rendus, les expressions, musiques et voix sont bien choisies. Quelques passages ont été ajoutés, d’autres légèrement modifiés, mais dans l’ensemble, les premiers épisodes de l’anime semblent suivre les grandes lignes directrices de ce premier tome ! Autant dire que je vous conseille fortement, et la lecture du manga et le visionnage de la série ! Amusez-vous bien !

Publicités

7 réflexions sur “Card Captor Sakura, Tome 1 de CLAMP

  1. J’avais bien aimé l’anime je pense que si je le croise un jour je me laisserais tenter par le manga ^^ Merci de me l’avoir fait découvrir !

    J'aime

  2. Pingback: Auteurs (A – L) | Bazar de la Littérature

  3. Pingback: Premières publications | Bazar de la Littérature

  4. Pingback: Titres (A – K) | Bazar de la Littérature

  5. Pingback: Des sagas dans la bibliothèque ! | Bazar de la Littérature

  6. Pingback: [VIDEO] TOP 5 – Books that feature traveling ! | Bazar de la Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s