Bazar de la Littérature

At Laz Meridian, Tome 1 de Yuiga SATORU

4 Commentaires

AtLazMeridiantome1
At Laz Meridian,
Tome 1

de Yuiga SATORU
Doki Doki,
2008, p. 180

Première Publication : 2006

Pour l’acheter : At Laz Meridian, Tome 1

Derrière ce nom de plume masculin se cache une illustratrice et mangaka de grand talent. Elle est l’auteur des shônen Sebunsu Saga chez Enterbrain, Tenku Shinobuden Battle Voyager, Tokyo Juushouden et Xiphos – Shinsekai no Bohyou chez Square Enix. Chez ce même éditeur, elle publie E’s, titre adapté en animé par le studio Pierrot. At Laz Meridian est son premier manga pour filles.

♣ ♣ ♣

Mana est une jeune fille pétillante qui tremble de peur en apprenant le retour au Japon de Chihiro, ancien voisin qui la persécutait quand ils étaient enfants, dix ans plus tôt. Son long séjour en Angleterre semble avoir changé le jeune homme (à commencer par sa couleur de cheveux, il est devenu blond) puisqu’il « montre patte blanche » et offre même une bague à son ancienne « amie ».
Alors qu’une de ses larmes tombe sur la bague qu’elle a glissée à son doigt, Mana se retrouve dans un monde inconnu où elle fait la connaissance du jeune Lancelot. Celui-ci lui explique qu’il est bloqué à Avalon depuis des années et qu’il espérait que la bague lui offrirait une solution pour s’enfuir…
Dans sa bonne humeur habituelle, Mana décide de l’aider et fait des allers retours quotidiens entre les deux mondes… Deux mondes qui possèdent des habitants pas si différents que ça finalement…

Rappelez-vous, il y a six mois environ, Matilda m’envoyait un petit colis contenant le premier tome de plusieurs séries de mangas qu’elle avait aimées. Après Card Captor Sakura, Alice 19th, Fairy Cube et La Magie d’Opale, At Laz Meridian est la dernière saga qu’elle voulait me faire découvrir.
C’était également l’occasion pour moi de varier mes lectures « arthuriennes » en me plongeant dans une adaptation très très libre de la légende… et c’est plutôt (très) réussi !

L’idée de découvrir la légende arthurienne dans le support qu’est le manga, me plaisait beaucoup. Je m’attendais à une réécriture moderne du mythe, mais en fait pas du tout.
Pour le moment, seule l’apparition du trio principal de la légende (Arthur, Guenièvre et Lancelot) et leurs relations enchevêtrées sont présentes ; mais peut-être que d’autres éléments « traditionnels » seront insérés dans les tomes suivants ? En tout cas, même si je suis parfois gênée par les libertés prises dans les versions modernes de la légende (comme dans la série anglaise Merlin par exemple), ça n’a pas été le cas ici. La légende est plutôt un prétexte, un contexte (du moins pour le moment) à une histoire d’adolescente et de « magie » et à prendre comme telle.
L’idée du « monde parallèle » dans lequel tombe l’héroïne, bien que pas des plus original, est bien amené ici et suscite beaucoup de questions. On ne sait pas exactement ce qu’est cette bague, à quoi elle sert, pourquoi et comment les deux mondes sont reliés… Bref, un premier tome qui pose des bases et laisse beaucoup de choses en suspend pour nous donner envie de lire la suite ; et ça marche.

MangaAtLazMeridianExtrait2Dans cette histoire, on découvre un Lancelot adolescent (15 ans), mélancolique et attachant, qui se retrouve embarrassé d’une fille à peine plus âgée que lui mais beaucoup plus enjouée.
Cette héroïne au visage doux est un personnage typique de l’idée que je me faisais des personnages de manga (des petites « couettes », de grands yeux amicaux, des expressions toutes mignonnes…)… une figure trop chou qu’on a envie d’aimer dès la première rencontre. Alors Mana est peut-être un peu trop « gentille », mais elle est adorable !
Le troisième personnage du trio principal est un deuxième personnage masculin : Chihiro. Mystérieux à souhait, on ne sait pas grand-chose de son passé (qu’a-t-il fait en Angleterre pendant ces dix années d’absence ?) et il est très difficile à cerner… Désinvolte, dragueur, charmeur… mais vrai gentil ou méchant embusqué ? Sans oublier que le lecteur découvre rapidement qu’il a un double dans le monde d’Avalon, et pas n’importe lequel ! Alors pourquoi a-t-il donné la bague à Mana ? Connaissait-il son pouvoir ? Qu’attend-il de la demoiselle ? Et que va-t-il advenir de la relation de celle-ci avec Lancelot qui est éperdument amoureux de Guenièvre, à moins que…

En ce qui concerne les dessins, j’ai déjà dit que Mana était trop chou et elle l’est, incontestablement. Les personnages masculins sont eux aussi, beaux à regarder (comme d’habitude dans les mangas…) avec une petite préférence pour Chihiro pour le moment. En effet, même si Lancelot est bien mignon, il reste trop « gentil », trop « mélancolique », comparé à l’ancien voisin de Mana et son « aura » mystérieuse…
Les personnages secondaires sont également soignés ; je pense notamment à Guenièvre et aux figures féminines en général. Yuiga Satoru s’applique sur les détails de ses illustrations : vêtements, coiffures… et c’est agréable. Les expressions des visages sont également mises en avant, l’accent étant mis sur celles de l’héroïne (d’où son côté trop mignon sans doute !).
Un petit bémol avec l’illustration choisie pour la couverture qui, même si elle nous présente les trois personnages principaux (de gauche à droite : Lancelot, Mana et Chihiro) et rend hommage à la candeur et la douceur de l’héroïne, ne donne pas forcément envie d’ouvrir l’ouvrage. C’est un simple détail mais c’est celui qui entre en considération en premier lorsque l’on fait un tour en librairie (qu’elle soit virtuelle ou non)…

J’étais un peu embrouillée au départ par l’intrigue et le rôle de chaque personnage, mais les questions mises en place et la fin (frustrante) de ce premier tome, donne très envie de découvrir la suite rapidement !

Publicités

4 réflexions sur “At Laz Meridian, Tome 1 de Yuiga SATORU

  1. Pingback: Auteurs (M – Z) | Bazar de la Littérature

  2. Pingback: Premières publications | Bazar de la Littérature

  3. Pingback: Titres (A – K) | Bazar de la Littérature

  4. Pingback: Des sagas dans la bibliothèque ! | Bazar de la Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s