Bazar de la Littérature

Alpha & Omega, Tome 0 : L’Origine de Patricia BRIGGS

6 Commentaires

alphaetomega0 origine patricia briggs
Alpha & Omega,
Tome 0 : L’Origine

de Patricia BRIGGS
Milady,
2011, p. 122

Première Publication : 2007

Pour l’acheter : Alpha & Omega, Tome 0

Patricia Briggs, née en 1965 à Butte dans le Montana, est une écrivaine américaine. Elle est renommée pour ses personnages plein de vie et ses dialogues humoristiques.

 Alpha & Omega, Tome 1  Tome 2 
 Mercy Thompson, Tome 1  Tome 2  Tome 3  Tome 4  Tome 5 
 
Mercy Thompson, retour aux sources (comics)
 

♣ ♣ 

Anna, louve-garou depuis trois ans contre son gré, se rend compte qu’il se passe des choses étranges au sein de sa meute, celle de Leo à Chicago. Après quelques hésitations, elle décide de rapporter ce qu’elle sait au Marrock, Bran. Celui-ci lui envoie son fils Charles, chargé de la protéger tout en menant l’enquête sur place.
Dès leur première rencontre à l’aéroport, Charles comprend que derrière cette fragile jeune femme se cache une créature précieuse… qu’il a immédiatement envie de prendre sous son aile !

Lors du swap Imaginaire en binôme avec Tsuki, souvenez-vous, la demoiselle m’avait beaucoup gâtée, notamment avec les deux premiers tomes de la dernière saga en date de Patricia Briggs, Alpha & Omega. Après la lecture légèrement douloureuse d’Artemis Fowl, j’avais envie et besoin d’une « valeur sûre ». Mercy Thompson étant une de mes sagas préférées pour le genre (bit-lit ? urban fantasy ?), j’étais évidemment tentée par ce spin-off.
Un spin-off en effet, car Alpha & Omega met en scène l’histoire d’un personnage (entre autre) qu’on a croisé dans Mercy Thompson : Charles, le frère de Samuel. Quel plaisir d’approfondir et de découvrir d’autres facettes de l’univers de Patricia Briggs !

alphaetomegaillustration david lawrenceGrâce à ce très court roman (nouvelle ?), Patricia Briggs nous offre quelques informations inédites sur les loups-garous, les meutes et la hiérarchie qui existe dans celles-ci.
Alors bien sûr, vous vous doutez bien qu’avec seulement 120 pages, c’est un peu dur de développer les choses longuement… Il vaut mieux voir ce texte comme une introduction, ce qu’il est de toute façon. Mais, malgré cette apparente brièveté et l’envie d’en savoir plus, ce n’est pas non plus bâclé, et heureusement ! Evidemment, les choses se passent un peu vite – notamment entre les deux personnages principaux – mais comme d’autres tomes suivent, on aura l’occasion de retrouver très vite et plus longuement, tout ce petit monde.

Il faut tout de même avouer qu’on ne lit pas cette introduction pour la mini-enquête de l’intrigue (assez survolée et « bateau ») mais plutôt pour la relation qui se créée entre les deux personnages principaux. En parlant d’eux et comme d’habitude chezPatricia Briggs, ce sont les points forts du livre. L’auteure parvient en deux ou trois paragraphes seulement, à nous brosser le portrait de chacune de ses figures et surtout, à nous intéresser aux aventures de celles-ci !
Anna m’a tout de suite paru sympathique. Les trois dernières années passées dans la meute l’ont meurtrie (et il y a de quoi !) mais derrière son apparente fragilité et docilité se cache une femme louve déterminée. Comment ne pas s’attacher à ce petit bout de rouquine que la vie n’a pas épargné ? On s’attache également, pour d’autres raisons, à Charles. Alpha dominant sacrément charismatique avec ses allures d’indien, cette force de la nature attentionné lorsqu’il s’agit de la jolie Anna, ne peut que charmer les lectrices !
Les personnages secondaires, évidemment beaucoup moins présents, même si moins développés, acquièrent tout de même une vraie enveloppe et personnalité et ne servent pas que de décor à la rencontre des deux figures principales…

Du côté du style, comme d’habitude avec Patricia Briggs, c’est plus que fluide et agréable. Encore une fois, je ne me base que sur la traduction française, mais je pense qu’on peut faire la même conclusion avec le texte dans sa langue d’origine. Bien sûr, ce n’est ni de la grande littérature ni de la poésie, mais pour un livre du genre, Patricia Briggs c’est presque du « haut de gamme ».
Comme je le disais au dessus, elle parvient à donner une vraie force, une vraie identité à ses personnages. Les dialogues ne sont pas creux et les descriptions plutôt sympas… Bref, c’est tout bon ! Autant dire que j’ai hâte de lire la suite, qui attend déjà dans ma PAL (merci Tsuki !).

 

Publicités

6 réflexions sur “Alpha & Omega, Tome 0 : L’Origine de Patricia BRIGGS

  1. Pas du niveau de Mercy Thompson mais l’auteure reste ma seule référence en bit-lit et j’ai tout de même envie de lire la suite ! J’ai déjà lu le tome 1 et acheté la suite, plus qu’à me remettre à lire du Patricia Briggs. Je commencerai déjà par me remettre à jour avec Mercy Thompson que j’avais abandonné parce que le tome précédent m’avait particulièrement ennuyé et déçu mais on m’a rassuré en me disant que la suite était meilleure !
    Je ne suis pas fan d’Anna mais j’aime beaucoup Charles et Bran ! Bonne lecture de la suite !

    J'aime

  2. Pingback: Mercy Thompson, Tome 4 : La Croix d’ossements de Patricia BRIGGS | Bazar de la Littérature

  3. Pingback: Des sagas dans la bibliothèque ! | Bazar de la Littérature

  4. Pingback: Mercy Thompson, Tome 3 : Le Baiser du fer de Patricia BRIGGS | Bazar de la Littérature

  5. Pingback: Mercy Thompson, Tome 2 : Les Liens du sang de Patricia BRIGGS | Bazar de la Littérature

  6. Pingback: Mercy Thompson, Tome 1 : L’Appel de la Lune de Patricia BRIGGS | Bazar de la Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s