Bazar de la Littérature

Coup de foudre à Austenland de Shannon HALE

8 Commentaires

coup de foudre à austenland hale
Coup de foudre à Austenland
de Shannon HALE
Editions Charleston,
2013, p. 254

Première Publication : 2007

Pour l’acheter : Coup de foudre à Austenland

Née en 1974 aux Etats-Unis, Shannon Hale écrit depuis l’âge de dix ans. Elle étudie le théâtre et l’anglais avant d’obtenir un diplôme de création littéraire à l’université du Montana. Son premier roman pour adolescents, qui sera plusieurs fois refusé, est finalement retenu par une maison d’édition en 2003 et couronné de nombreux prix. Elle est aujourd’hui l’auteur de cinq livres pour la jeunesse et d’un pour adultes. Mère de deux enfants, elle se consacre désormais à leur éducation et à l’écriture.

♣ ♣ ♣

Jane Hayes est une jeune New Yorkaise en apparence tout à fait normale, mais elle a un secret : son obsession pour Mr Darcy, ou plus précisément pour Colin Firth jouant Mr Darcy dans l’adaptation de la BBC d’Orgueil et Préjugés. Résultat, sa vie amoureuse est proche du néant : aucun homme n’est à la hauteur de la comparaison ! Quand une riche parente lui laisse en héritage un séjour de trois semaines à Pembrook Park, un manoir où l’on vit dans la peau d’une héroïne de Jane Austen, les fantasmes de Jane deviennent un peu trop réels. Cette immersion dans cet Austenland réussira-t-elle à débarrasser la jeune femme de son obsession pour lui permettre de rencontrer un vrai Mr Darcy ?

Même si je n’ai pas encore eu l’occasion de lire toutes les œuvres de Miss Austen, vu l’ampleur de ma collection sur le sujet, je pense qu’on peut dire que je fais partie des Janéites. Cet ouvrage, édité par la toute récente maison Charleston, me faisait évidemment de l’œil ; c’est donc avec une joie non dissimulée que j’ai appris avoir gagné un exemplaire lors du concours organisé par Alice de Jane Austen is my wonderland (d’ailleurs, encore merci !).
Le jour-même de son arrivée dans ma boîte aux lettres, je me jetais dessus… et le terminais le lendemain (ou surlendemain). Je ne suis pas une grande amatrice de « chick-lit » (à vrai dire, je n’en lis jamais car je trouve le genre généralement ridicule), mais mettez-moi un élément austenien et je suis conquise. Coup de foudre à Austenland ne fait pas exception et c’est, à mon sens, un très bon cru en matière de littérature para-austenienne !

Jane, l’héroïne (un prénom qui la prédestinait sans doute !), est une trentenaire new yorkaise épanouie professionnellement, mais malheureuse en amour. Pourquoi ? Parce que la jeune femme a un secret inavouable… elle fantasme sur Mr Darcy, mais pas n’importe lequel ! Non ! La version incarnée par Colin Firth dans l’adaptation de la BBC de 1995. Je fais partie de celles qui vénèrent cette version et suis tout autant amoureuse de Mr Darcy/Colin Firth que de Miss Elizabeth Bennet/Jennifer Ehle… je ne pouvais qu’apprécier cette héroïne moderne un peu trop tournée vers un passé idéalisé. Et de fait, Jane est une figure contemporaine très agréable à suivre, bourrée d’humour et de répartie et qui incarne une partie de la personnalité de n’importe quelle Janéite (me semble-t-il). Je me suis beaucoup attachée à elle et j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre chaque journée de son séjour à Pembrook Park. Comme elle, j’attendais impatiemment certaines rencontres au détour du parc ou de la table du petit-déjeuner et comme elle, je crois que j’aurais succombé à vous-savez-qui (pour celles – ceux ? – qui l’ont lu).
Chacun des personnages secondaires incarnent un trait de caractère assez particulier, un peu à l’image des personnages créés par Jane Austen dans ses romans. Il n’est donc pas étonnant de retrouver certains parallèles avec ces derniers et j’ai apprécié les nombreux clins d’œil aux œuvres originales ! Entre Mr Nobley, un Mr Darcy en puissance et Miss Heartwright, une Jane Fairfax parfaite, chaque connaisseur de Jane Austen pourra y trouver son compte. Bien sûr, on peut reprocher ces traits de caractère un peu forcés, parfois un peu caricaturaux, mais c’est tellement fidèle à l’original que je ne peux m’empêcher de savourer. On sent que Shannon Hale connaît le sujet et le maîtrise… elle ne dénature donc pas l’œuvre Austenienne, merci !

Shannon-HaleJane est une héroïne pleine d’humour et ses traits d’esprit sont nombreux. J’ai plusieurs fois largement souri en lisant une de ses remarques et même ri franchement dans certaines situations. Il faut dire que le passage de la vie new yorkaise du XXIe siècle à celle de la campagne anglaise du début du XIXe siècle a de quoi déstabiliser. L’apprentissage des convenances de l’époque apporte son lot de cafouillages et de situations assez surréalistes et j’ai vraiment aimé les vivre aux côtés de Jane. Sa découverte des maigres passe-temps de la gente féminine de l’époque, le port du corset qui mettait (trop) généreusement la poitrine en valeur, les déplacements jusqu’à la table qui ne se faisaient que selon un ordre bien précis… l’héroïne possède un second degré et un sens de l’autodérision assez savoureux ; j’ai adoré son caractère !

Mais derrière sa répartie, Jane cache la solitude due à son fantasme inavouable… en acceptant ce séjour original, elle cherche à se débarrasser définitivement de son amour pour Mr Darcy ; c’est décidé, elle veut quelque chose de REEL ! Oui mais voilà, à Pembrook Park, les habitants sont des acteurs qui cherchent à lui faire passer des vacances de rêve… où est la réalité derrière tout ça ? Peut-elle croire aux gestes de l’un de ses prétendants, à la déclaration d’un autre ? Et le lecteur, est-il plus avancé que l’héroïne ? Alors pour ma part, comme d’habitude, j’ai rien vu venir mais je suis si crédule que ce n’est pas étonnant. J’ai été surprise par la révélation des dernières pages (et pourtant, c’était pas si compliqué à deviner) mais je suis heureuse de m’être laissée porter par les évènements, d’avoir douté aux côtés de Jane et donc, d’avoir vécu le dénouement heureux aussi intensément que la jeune femme.

Sans avoir une plume extraordinaire, je trouve que Shannon Hale (ou la traduction française, puisque c’est celle que j’ai lue ?) permet très facilement à ses lecteurs de s’immerger dans son récit. A l’instar de Jane Austen, je n’ai eu aucun mal à m’imaginer les scènes décrites et j’ai apprécié la dynamique du texte : les chapitres sont courts, séparés par une anecdote amoureuse de notre héroïne (qui revient sur chacune de ses anciennes relations amoureuses en quelques paragraphes, parfois en quelques phrases seulement).
Malgré l’utilisation d’un point de vue externe (la troisième personne du singulier), je me suis sentie très proche de l’héroïne, et même plus que pour certaines autres figures d’autres livres, auxquels on accorde pourtant la place de narrateur principal. Comme quoi, le « je » ne fait pas tout, il faut que le reste suive.

J’avais cru voir que Mademoiselle Alice de Jane Austen is my wonderland, avait été un peu déçue par une scène du dénouement, je redoutais donc à mon tour de ne pas être séduite… mais en fait, je crois que j’ai tout apprécié pendant cette lecture ! L’intrigue dans cette Angleterre régente reconstituée, les personnages et notamment Jane, les répliques de celle-ci et ses interactions avec les autres… Ce roman para-austenien est une bouffée d’air frais, une pincée de bonne humeur… une vraie réussite, à mon sens !

♣ ♣ ♣

Une adaptation a déjà été tournée et devrait arriver bientôt en France… Les premières images sont prometteuses par contre, la mention de Stephenie Meyer en tant que productrice ne me rassure absolument pas (pourvu qu’elle ait juste filé du fric au réalisateur et n’ait pas mis son grain de sel !).

 

Publicités

8 réflexions sur “Coup de foudre à Austenland de Shannon HALE

  1. Je l’ai dans ma PAL mais je compte lire Orgueil et Préjugés avant :), d’ailleurs c’est ma prochaine lecture.
    Je pense me regarder ensuite une adaptation en film (surement celle que tu as cité).

    J'aime

  2. Je suis ravie qu’il t’ait autant plu!!! Et tu as bien vu, je ne suis pas du tout fan de la scène de l’aéroport à la fin mais pour autant, c’est une lecture que j’ai apprécié (je l’ai d’ailleurs lu en anglais et en français, c’est dire).

    J'aime

  3. Cette nana ça aurait pu être moi hihihi Dans ma PAL aussi, hâte de le lire !

    J'aime

  4. Il a l’air très sympa ce livre, je note ! Merci 🙂

    J'aime

  5. Pingback: Auteurs (A – L) | Bazar de la Littérature

  6. Pingback: Titres (A – K) | Bazar de la Littérature

  7. Je partage ton coup de coeur sur ce livre que j’ai pris beaucoup de plaisir à dévorer 🙂 J’ai même hâte de voir l’adaptation cinématographique c’est pour dire ^^

    J'aime

  8. Pingback: Premières publications | Bazar de la Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s