Bazar de la Littérature

Le Coin des Albums [2]

9 Commentaires

Ce n’est pas trois mais quatre nouveaux albums que je vais vous présenter aujourd’hui. Tous apportent un petit quelque chose d’unique. Pour tout petites ou un peu plus grands, illustrations originales, véritables œuvres d’art ou techniques particulières… il y en a pour tous les goûts.

♣ ♣ ♣

ma rentrée chez rose nadine brun-cosme annette marnat pere castorMa Rentrée chez Rose de Nadine BRUN-COSME, illustré par Annette MARNAT.
Flammarion (Père Castor), 2014, 32 pages. Pour l’acheter : Ma rentrée chez Rose

« Dans mon école, il y a trois maîtresses Sarah, la maîtresse des petits, Marie, la maîtresse des moyens, et il y a Rose, la maîtresse des grands. Et ce matin, ça y est ! C’est le grand jour ! Le jour de ma rentrée chez Rose. »

Beaucoup d’albums s’attardent sur des sujets qui préoccupent les enfants : l’arrivée d’un petit frère (ou d’une petite sœur), le passage sur le pot, la cantine… et évidemment la rentrée ! Source d’angoisse pour les petits (et les grands !), les changements sont perturbants pour tous. Passer d’une classe à l’autre ce n’est pas facile, surtout en maternelle, surtout lorsqu’on doit entrer dans la classe des Grands. Alors si en plus la maîtresse – Rose – que l’on voit depuis des années, que l’on connait et que l’on attendait avec impatience, part à la retraite… catastrophe ! Difficile pour la maitresse remplaçante de se faire une place dans le cœur de ses nouveaux élèves… et en plus, elle ne s’habille même pas en rose ! Pour Zora, notre petite héroïne, c’est décidé, elle veut Rose et personne d’autre !
En plus de revenir sur l’angoisse de la rentrée et du changement, ce petit album (avec pas mal de texte) revient sur la relation parfois très forte qu’un enfant peut entretenir avec sa maitresse (parfois considérée comme une deuxième maman) ; c’est plein de tendresse.
Pour faire passer le message, l’auteure joue avec les couleurs : le rose que portait quotidiennement Rose, le jaune que semble apprécier Anna, la nouvelle maitresse des Grands… et aussi avec les mots : Zora contient quelques lettres et sons de Rose, par exemple. Le texte est coloré et chantant, c’est agréable à l’oreille et convient parfaitement pour la lecture à haute voix. Format moyen, ouvrage souple, fin et léger, facile à prendre en main : idéal pour les plus jeunes lecteurs. J’ai par contre été surprise par l’ampleur du texte : on se rapproche presque d’un premier roman illustré (malgré le format album). Les illustrations ne sont pas pour autant inexistantes ou bâclées, bien au contraire. Colorées, douces et pleines de tendresse, à l’image du texte, elles complètent parfaitement celui-ci.
C’est avec beaucoup de douceur et de dynamisme que l’auteure Nadine Brun-Cosme et l’illustratrice Annette Marnat traitent d’un sujet important dans la vie des petits. Rassurantes et pédagogues, les deux femmes offrent là un petit moment de tendresse qui sera très certainement bienvenu pour beaucoup dans quelques mois !

ma rentrée chez rose nadine brun-cosme et annette marnat flammarion pere castor 1

Merci à Flammarion pour cette découverte !

 

♣ ♣ ♣

JE SUIS LE CAUCHEMAR FREDERIC MAUPOME LAURE DU FAY FLAMMARION PERE CSTORJe suis le cauchemar ! de Frédéric MAUPOME, illustré par Laure du FAY.
Flammarion (Père Castor), 2014, 24 pages. Pour l’acheter : Je suis le cauchemar !

Une histoire pour apprendre aux petits à combattre leur peur des cauchemars.

J’essaye de varier un peu ma découverte des albums qui, jusque-là, ne m’avait pas entrainée du côté des tout tout petits (il me semble que je n’avais alors rien lu pour les moins de 4 ou 5 ans). J’élargis mes lectures et par la même occasion mes connaissances de la littérature de jeunesse, et ça me plait !
Publié il y a quelques semaines à peine, je me suis penchée sur ce titre en particulier parce que le thème (les cauchemars) me parle bien, surtout lorsqu’il est abordé pour les plus jeunes.
Qui dit public jeune dit objet-livre adapté. Flammarion propose ici un album semi-rigide (les pages sont épaisses pour permettre aux petits de les tourner et ce, sans les abîmer !) aux bords arrondis. Même les plus grands apprécieront la texture agréable et le format moyen. Les couleurs, peu nombreuses et primaires (bleu, jaune et rouge) sont vives et attirent bien l’œil. Les formes sont simples et occupent toutes les pages… pas de page blanche ici ! Tout est fait pour attirer et conserver l’attention des enfants, qui la perdent souvent bien vite !
Quant au texte court, il utilise un schéma unique qui se répète sur chaque double page : une strophe de 4 vers, le dernier étant toujours le même : « Je suis le cauchemar !« . Ce format offre une certaine dynamique et, entêtant comme une comptine, il permet aux petits de répéter à chaque fois avec vous, lecteur à voix haute, la phrase fatidique…
La frayeur est de plus en plus forte, la tension monte, illustrée en cela par la proximité de plus en plus grande du cauchemar personnifié et évidemment, par la police du texte, de plus en plus grosse. Mais lorsque le cauchemar est enfin prêt à surgir, les parents interviennent, vainquent l’ennemi, rassurent et câlinent…
Première plongée dans cette collection destinée aux 2-3 ans et première approche réussie ! Je continuerai ma découverte, c’est sûr !

je suis le cauchemar maupome fay flammarion pere castor

Merci à Flammarion pour cette découverte !

♣ ♣ ♣

racontars de minuit et autres histoires de monstres thierry magnier lechermeier de gastoldcoupdecoeur

Racontars de minuit et autres histoires de monstres de Philippe LECHERMEIER, illustré par Claire de GASTOLD.
Thierry Magnier, 2012, 48 pages. Pour l’acheter : Racontars de minuit

Lorsqu’une illustratrice a carte blanche pour habiller les murs d’une galerie, qu’un auteur s’empare de ses images et qu’un éditeur décide d’en faire un livre, cela donne un album qui parle de monstres, de nuit, et initie à l’Art en ouvrant les portes de l’atelier d’une artiste.
Un album aux multiples parcours de lecture pour suivre les aventures d’une dizaine de monstres, suivies d’une double page et de drôles de questions pour découvrir la technique de l’illustratrice et ses petits secrets…

On garde le même thème : les cauchemars, le monde de la nuit mais on change la forme. Si les illustrations offertes par l’album précédent restaient assez simples car dédiées à un public très jeune, celles ici réalisées par Claire de Gastold sont de véritables œuvres d’art !
D’ailleurs, ce sont elles qui sont mises en avant ici car ce sont des œuvres de l’illustratrice que tout part. En effet, ce n’est que lorsque celles-ci sont terminées que l’auteur – Philippe Lechermeier – invente son histoire. Pas toujours évident de trouver un fil conducteur entre toutes les images et l’ensemble peut paraître un peu décousu. Malgré tout, à travers quelques tableaux et portraits, le conteur nous livre l’histoire des personnages, des anecdotes, des racontars du soir… vampire, duchesses et marquises sans tête, môme aux fantômes, monstre des profondeurs et autres créatures rampantes… tout est là pour faire frissonner, mais surtout, pour amuser !
Le texte s’égraine comme une chanson avec ses couplets, son refrain et ses rimes, les monstres de la nuit ne sont pas si sombres que ça et se parent de mille couleurs pour aller faire la fête et danser le « squelette rock » !
Je n’ai pas été complètement embarquée par cette histoire qui, je me répète, peut sembler un peu décousue (mais encore une fois, je me doute bien qu’il est difficile de construire une trame d’après des images) ; en revanche, je suis béate d’admiration devant les illustrations, véritables tableaux souvent en pleine page. L’album est un grand format, autant vous dire qu’on en prend plein les yeux ! Bien sûr, les couleurs dominantes sont sombres (l’histoire se situe la nuit) mais, comme nous l’explique l’illustratrice dans les dernières pages, elle ne travaille pas un noir brut mais un noir mélangé au bleu ou au rouge, ce qui offre des teintes plus chaudes. Ainsi, le ciel étoilé accompagné de sa lune pleine, dans les deux premières pages, reste le tableau le plus marquant à mon goût.
Je suis sous le charme du travail de Claire de Gastold et compte bien découvrir les autres albums sur lesquels elle a pu intervenir !

racontars de minuit lechermeier gastold thierry magnier

Merci à Thierry Magnier pour cette découverte !

 

♣ ♣ ♣

 

Fruits-couv-corr.inddcoupdecoeur

Les Fruits de Lili de Lucie ALBON.
L’Elan vert (Du bout des doigts), 2012, 32 pages. Pour l’acheter : Les Fruits de Lili

Carabistouille ! Il ne reste plus une goutte de confiture chez Lili la souris. Avec son ami Henri, la souricette fait la cueillette… Prune, pomme, poire, kiwi… Croquons les fruits !

Si les albums précédents marquaient par le fond et par la beauté des illustrations, ici, c’est bien la technique en elle-même qui intrigue et fait tout l’intérêt de l’ouvrage. Lucie Albon est une artiste lyonnaise qui peint… du bout des doigts ! J’ai eu l’occasion de la rencontrer lors d’une toute petite manifestation de quartier l’an dernier et donc de voir, en live, sa façon de procéder… c’est simple mais brillant et le résultat est superbe !
Outre l’aspect ludique de ce petite album – les enfants peuvent s’essayer à la technique grâce à une explication simple dans la double page finale – l’auteure/illustratrice propose également une énumération des différents fruits en indiquant le moment de l’année propice pour leur récolte. Un moyen amusant pour les plus petits d’apprendre à reconnaître les différents fruits et les arbres sur lesquels ils poussent.
C’est à la fois très aéré (le blanc des pages n’est pas du tout couvert, contrairement au deuxième album présenté dans cet article) et hyper coloré. Sobre mais terriblement efficace. J’adhère complètement et je pense que je vais m’offrir toute la collection autour de la petite Lili !

fruits-de-lili-lucie albon elan vert

Dans l’atelier de lucie Albon from Matthieu Perret on Vimeo.

 

 

challenge je lis aussi des albums 2014 logo

 

Publicités

9 réflexions sur “Le Coin des Albums [2]

  1. De très beaux albums, bien que je n’ai pas encore d’enfants, je sais particulièrement ce que je désire comme album pour eux. Et de belle illustrations ainsi qu’une histoire de fond sont mes deux critère primordiaux.
    Et je suis bien tentée par les deux dernière chroniques.

    J'aime

  2. Pingback: Auteurs (A – L) | Bazar de la Littérature

  3. Pingback: Auteurs (M – Z) | Bazar de la Littérature

  4. Pingback: Titres (A – K) | Bazar de la Littérature

  5. j’adore la technique de Lucie ALBON je trouve sa très sympa,

    J'aime

  6. Pingback: Titres (L – Z) | Bazar de la Littérature

  7. Pingback: Bilan (Mai 2014) | Bazar de la Littérature

  8. Pingback: What’s up weekly ? 2014 – 21 (du 26/05 au 08/06/14) | Bazar de la Littérature

  9. Pingback: Premières publications | Bazar de la Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s