Bazar de la Littérature

Soeurs sorcières, Tome 2 de Jessica SPOTSWOOD

11 Commentaires

soeurs sorcières 2 jessica spotswood nathan
Soeurs sorcières,
Tome 2
de Jessica SPOTSWOOD
Nathan,
2014, p. 440

Première Publication : 2013

Pour l’acheterSoeurs sorcières, Tome 2

Jessica Spotswood a grandi dans une petite ville de Pennsylvanie. Au lycée, elle écrivait déjà des romans historiques. Après des études de théâtre, elle se plonge dans la littérature jeunesse. Soeurs sorcières est son premier roman.

 Tome 1 

  

Cate a dû quitter son fiancé Finn, et rejoindre l’ordre des sœurs, qui sont en fait des sorcières, à New London, pour protéger ses cadettes Maura et Tess. Mais elle se fait difficilement à sa nouvelle vie au couvent où chacune des sœurs attend d’elle des prouesses. Surtout que la doyenne de l’ordre, Cora, est mourante et qu’il faudra bientôt la remplacer : si Cate est bien la sorcière de la prophétie, cette charge doit lui revenir…. Cependant l’ordre est divisé. Alors que les persécutions des femmes suspectées de sorcellerie se multiplient, certaines sorcières ne supporte plus de rester inactives. Au diable la prudence de sœur Cora ! Il faut agir, quitte à déclencher une guerre contre les frères ! Cate oscille, qui suivre ? Celles qui préconisent la patience ou celles qui ont soif de vengeance ?

/!\ Risque de spoilers sur le premier tome ! /!\

La lecture du premier tome l’année dernière avait été une heureuse découverte. Dans un paysage littéraire envahi par la Young Adult qui propose rarement des titres qui se démarquent, Sœurs sorcières m’avait très agréablement surprise. C’est donc avec curiosité que j’ai ouvert cette suite, désireuse de retrouver les mêmes impressions positives.
Mon quotidien ne m’a pas permis de dévorer cette lecture d’une traite (ou du moins en quelques heures) mais ne m’a pas empêchée d’apprécier ce deuxième volet des aventures des sœurs Cahil, bien au contraire ! J’ai pris plaisir à passer plusieurs jours en leur compagnie, sentant monter la pression tout autant qu’elles. Loin du simplisme et du cucul la praline de certains romans adolescents, Sœurs sorcières n’hésite pas à dénoncer et à mettre en avant des scènes et des sujets assez durs. C’est mature et très bien écrit, confirmant mes impressions sur le premier tome.

Ma mémoire me faisant sacrément défaut, j’avais peur d’être perdue et espérais un bref résumé de la part de l’auteure. Malheureusement, le premier chapitre s’ouvre directement sur la nouvelle situation de Cate, notre héroïne qui, sous la menace, a dû accepter d’intégrer l’Ordre des Sœurs. Dans ce couvent se cache en fait un rassemblement de sorcières, décidées à œuvrer plus ou moins dans l’ombre pour reprendre le pouvoir et offrir plus de libertés aux femmes. Dans ce XIXe siècle imaginaire, les Frères ont mis en place une société patriarcale forte dans laquelle les personnes du sexe féminin ont de moins en moins de droits (dernières interdictions en date : celle de lire des ouvrages de divertissement – qui sont brûlés – et pire encore, celle d’apprendre à lire tout simplement !). Un siècle plus tôt, l’Ordre des Frères avait mené une vendetta contre les sorcières, brûlant la plupart d’entre elles. Aujourd’hui contraintes à vivre dans l’ombre, celles-ci préparent leur vengeance… mais toutes ne sont pas d’accord avec la méthode à employer.
Dans l’Ordre des Sœurs, deux groupes s’opposent : celui, mené par Sœur Inez qui prône l’attaque frontale quitte à utiliser la force et l’intrusion mentale (très dangereuse pour les victimes) et celui, mené par Sœur Cora (la doyenne actuelle malheureusement plus très jeune) qui préfère avancer prudemment et sans trop se faire remarquer. Cate est prise entre deux feux, convaincue ni par une solution ni par l’autre… mais elle va devoir très vite rallier un camp si elle veut pouvoir venir en aide aux dizaines de sorcières et aux autres femmes emprisonnées par les Frères dans un asile. La chasse aux sorcières s’accélère, les arrestations se multiplient, même les Sœurs dans leur couvent ne sont plus complètement en sécurité…

C’est dans ce contexte inquiétant et oppressant que Cate, l’aînée des sœurs Cahil, doit faire face à la prophétie qui semble la désigner comme celle qui sauvera les sorcières. Outre tout ce qui se passe dans la société, la jeune fille de 17 ans doit également affronter ses deux plus jeunes sœurs, Maura et Tess. La première s’oppose franchement à elle en s’alliant avec Sœur Inez alors que la deuxième, plus jeune mais déjà très posée et mature pour son âge, lui est d’un grand soutien. Enfin, et parce que rien n’est simple pour notre héroïne, elle doit aussi composer avec son histoire d’amour pour Finn qui a dû entrer chez les Frères et avec lequel elle ne peut s’afficher au grand jour…
Tout est bien compliqué et bien lourd pour une jeune fille de 17 ans. Et pourtant, Cate fait face la tête haute. Elle doute, elle piétine un peu mais elle finit par prendre de (bonnes) décisions. C’est vraiment une héroïne réfléchie et mature comme je les aime et que j’aimerais voir plus souvent dans la littérature du genre !

Au contraire, Maura (la deuxième sœur) représente tout le contraire et si le but de Jessica Spotswood était de nous la rendre haïssable, c’est plus que réussi… surtout dans les dernières pages, alors qu’elle s’oppose violemment et cruellement à Cate. Tess, la plus petite, est adorable. J’ai été heureuse de la découvrir un peu plus ici et j’espère qu’elle prendra encore plus d’ampleur dans le troisième et dernier tome… elle a beaucoup de potentiel !
De nombreux personnages secondaires gravitent autour de ce trio : Finn l’amoureux, les autres Sœurs du couvent, les Frères en chasse, les femmes emprisonnées à l’asile… On découvre ce petit monde au fil des pages et on se rend compte que si l’auteure commence par nous présenter ses figures de façon assez manichéenne, ce n’est peut-être pas si simple, finalement… et j’apprécie les nuances apportées.

starcursed jessica spotswood soeurs sorcières 2Malgré le fourmillement de personnages, ce deuxième tome donne tout de même un effet de huis clos puisque Cate – que l’on suit en point de vue interne – ne sort du couvent que pour aller en visite à l’asile ou retrouver clandestinement Finn… le côté oppressant n’en est que plus palpable pour le lecteur. Le danger est partout, les Frères peuvent arriver d’un moment à l’autre pour l’arrêter (ou l’une de ses Sœurs, de sang ou de couvent).
L’action n’est pas très présente dans ce deuxième opus (à part dans la dernière partie) puisque Jessica Spotswood préfère s’attacher au quotidien de Cate, à ses réflexions, ses doutes… et le chemin qu’elle peine à tracer, écrasée par le poids de la prophétie, par la responsabilité que font peser les sœurs du couvent et ses propres sœurs sur ses épaules. Je ne suis pas une très grande fan des romans qui enchaînent action sur action, leur préférant les textes d’atmosphère qui s’attardent beaucoup plus sur les personnalités des figures qui y évoluent. Pour le coup, je suis servie. Et comme Cate est une personnalité que j’apprécie beaucoup, je ne peine pas à m’attacher à elle et à ses aventures.

A noter que si les trois premiers quarts du roman peuvent paraître « lents » pour certains, le quatrième et dernier accélère le rythme et la tension… jusqu’à la scène finale, particulièrement déchirante. Je ne m’attendais pas du tout à ce retournement de situation mais je félicite Jessica Spotswood d’avoir osé faire souffrir ses personnages. Je suis souvent lassée par ces auteurs qui facilitent la vie à leurs figures et leur ôtent les difficultés du quotidien. Stop ! Ici, ce n’est pas du tout le cas. Elle n’hésite pas, en effet, à leur faire subir de dures épreuves et ne les épargne pas. Bien sûr, c’est triste ; mais c’est tellement plus passionnant et marquant qu’un texte plat et sans surprise !

Jessica Spotswood n’hésite pas, non plus, à soigner son style. Je ne peux que vous parler de la traduction française (qui ne dénature pas le texte d’origine, j’espère !) proposée par Nathan mais je la trouve déjà de très bonne qualité. Les phrases sont bien construites, les pages ne sont pas noyées sous les dialogues inutiles, les descriptions permettent une immersion rapide et facile dans les scènes…
Bref, pour moi c’est vraiment du très bon cru en Young Adult et beaucoup savent que je suis avare de compliments lorsque je me penche sur ce genre !

Sœurs sorcières est, à mon sens, une des meilleures séries pour les adolescents et jeunes adultes de ces dernières années. Servie par une plume soignée, l’atmosphère oppressante capture le lecteur qui ne peut alors s’empêcher de frissonner auprès des sœurs Cahil ; notamment auprès de Cate, une héroïne responsable et mature qui, malgré son rôle primordial, n’est pas une superwoman à qui tout réussi. Rongée par les doutes et parfois dépassée par ce qui l’entoure, sera-t-elle à la hauteur de la prophétie ? Réponse dans le troisième et dernier tome que je lirai, c’est une certitude !

Merci à Nathan pour cette excellente série !

 

Image : je crois que pour une fois, la couverture VO est aussi moche que la française (alors que celle du premier tome était si jolie…) !

 

Publicités

11 réflexions sur “Soeurs sorcières, Tome 2 de Jessica SPOTSWOOD

  1. Ton avis me donne encore plus envie de découvrir cette saga 🙂

    J'aime

  2. J’avais lu le tome 1 l’année dernière et j’étais impatienté de découvrir la suite, car j’avais adoré !!

    J'aime

  3. je vois pas mal d’avis sur soeurs sorcières il faudra que je le découvre 😉

    J'aime

  4. Je n’ai lut ton avis qu’en diagonal car je n’ai pas encore lut le tome 1 (du coup je n’ai lut que le début et la fin, c’est parfait pas de spolier) mais tu me donne bien envie de commencer cette série.

    J'aime

  5. Je suis tout à fait d’accord avec toi ^^ J’ai lu ce tome en septembre dernier et l’attente me semble encore longue avant la sortie du tome 3, à la mi-août. Concernant le style, c’est en effet pas mal du tout, mais je pense que l’auteure aurait pu faire encore mieux 😉

    J'aime

  6. Pingback: Bilan (Juin 2014) | Bazar de la Littérature

  7. Pingback: Premières publications | Bazar de la Littérature

  8. Pingback: What’s up weekly ? 2014 – 25 (du 30/06 au 13/07/14) | Bazar de la Littérature

  9. Pingback: Des sagas dans la bibliothèque ! | Bazar de la Littérature

  10. Pingback: Auteurs (M – Z) | Bazar de la Littérature

  11. Pingback: Soeurs sorcières, Tome 3 de Jessica SPOTSWOOD | Bazar de la Littérature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s