Bazar de la Littérature


1 commentaire

[VIDEOS] Update Lecture – 18 juin 2015

Pour éviter l’unique vidéo interminable, j’ai divisé cet « Update Lecture » en deux parties… dans lesquelles je vous présente pas moins de 10 livres :

Une histoire de possession en Irlande, une romance dans l’Ecosse du XVIIe siècle, un pacte avec le démon, le conflit mortel entre deux frères ennemis du Néolithique, le rassemblement de tous les personnages de Jane Austen en un seul roman, un essai illustré sur les femmes qui lisent, une réécriture de contes de fées, un voyage dans le temps, un roman YA dans l’univers de Tara Duncan et un collectif de textes qui fait le tour de nombreux peuples !


 

Et les chroniques déjà rédigées, c’est là :

La Mort peut danser de J.-M. LIGNY 
Coeur de Highlander, T. 1 de D. MCGOWAN 
Anders Sorsele, T. 1 de V. SCHILLI
Le Premier de N. COSTE 
De Darcy à Wentworth de S. G. BRINTON

Publicités


9 Commentaires

Coeur de Highlander, Tome 1 : Lyra MacArthur de Demi MCGOWAN

coeur de highlander tome 1 lyra macarthur demi mcgowan rebelle
Coeur de Highlander,
Tome 1 : Lyra MacArthur
de Demi MCGOWAN
Rebelle,
2014, p. 278

Première Publication : 2014

Pour l’acheter : sur le site de l’éditeur !

Née dans le sud de la France, Demi aime à se décrire comme un étonnant mélange français. Elle revendique ses origines bretonnes sans pour autant en oublier le lieu où elle a grandi. Demi a toujours été le joyeux trublion de la famille. Elle aime faire rire et se cache aisément derrière son sourire. Toujours dans la lune à s’inventer une autre vie inspirée des films de cape et d’épée, forte de 15 ans d’escrime et de l’influence paternelle, Demi attrape vite le virus du clavier et se laisse porter par les mots. Elle signe aujourd’hui son premier roman, une Romance Historique se déroulant en Écosse, dans laquelle elle a su mêler tout ce qui la personnifie, Amour, Fragilité, Humour, escrime et… tête de mule comme dirait son père.

♣ ♣ ♣

Fille, sœur et veuve de Highlander, Lyra MacArthur est belle, fougueuse et manie les armes comme un homme. Elle veut être une femme libre de décider de son avenir et ne plus jamais se remarier. La vie auprès de ses frères, Ethan et Erwan, lui suffit amplement !William MacRae, laird d’Eilean Donan a décidé de la courtiser. Ce guerrier au passé douloureux se retrouve face à un refus qu’il n’accepte pas. Lyra sera sa femme. Le tout est de le lui faire comprendre ! Mais dans les Highlands, un complot se trame qui pourrait bien changer la vie de nombreuses personnes et surtout du peuple écossais. À moins qu’une association inattendue ne vienne le mettre à mal. Toutefois, le passé de William pourrait bien compliquer les choses. Un homme couvert de cicatrices peut-il rassurer et protéger une femme plus fragile qu’elle ne veut l’admettre ?

Soyons clairs : je n’ai pas aimé. Coeur de Highlander premier du nom n’a pas non plus été une torture à lire mais je n’y ai pas pris beaucoup de plaisir et deux semaines plus tard, je n’en ai aucun souvenir. Cette chronique risque donc d’être beaucoup plus courte que d’habitude, n’ayant pas beaucoup de matière pour la rédiger.
Précisons tout de même que je ne suis pas le public idéal pour ce genre d’ouvrages. Les romances historiques, ça ne marche quasiment jamais avec moi. Et pourtant je vous jure que j’ai envie que ça passe, j’ai envie de lire une romance qui me transporte dans une époque plus ou moins ancienne… mais généralement, je ne fais que lever les yeux au ciel, exaspérée par la personnalité des héros et pas du tout convaincue par la teneur historique (quand le contexte est assez développé pour qu’on le remarque) de l’intrigue.
J’espérais vraiment que Demi McGowan réussirait à me convaincre. J’étais partie sans trop d’a priori, plutôt contente de me plonger dans une lecture légère et divertissante après avoir enchaîné pas mal de titres imaginaires. Eh bien non. Sans non plus tomber dans le cliché insupportable, Lyra MacArthur m’a ennuyée, les héros ne m’ont pas du tout séduite et je ne parle même pas de l’absence totale (ou presque) de contexte historique. Encore raté.

Ce que je reproche généralement aux romances historiques c’est que d’historique, justement, elles n’ont que le nom. Les personnages pourraient être déplacés dans n’importe quel contexte, dans n’importe quel pays (ou presque) et surtout à n’importe quelle époque, ce serait exactement la même chose. Et malheureusement, c’est un peu le cas ici.
Alors certes, Demi McGowan utilise quelques mots de vocabulaire dans les premiers chapitres, notamment pour décrire la tenue typique du Highlander, mais c’est très ponctuel, juste histoire de balancer quelques images fortes aux lecteurs (en bref : le héros est en kilt, avec des couleurs et un blason particuliers) et un peu plus tard, me semble-t-il, pour parler d’armes traditionnelles (et peut-être même d’instruments). C’est une bonne idée et je félicite l’auteure pour l’utilisation de ce vocabulaire précis, mais c’est trop furtif entre les pages pour qu’une atmosphère soit créée. On a plus l’impression que l’auteure s’est sentie obligée de justifier son contexte en offrant quelques détails aux lecteurs, histoire de faire croire qu’on est bien en Ecosse dans la deuxième moitié du XVIIe siècle. Et moi, personnellement, ne pas avoir un décor riche, un contexte bien présent, lorsque je lis un texte (romance ou non) historique, ben ça me gêne.
Alors Demi McGowan tente également d’insérer une mini-intrigue politique dans son histoire (en gros : le conflit ancestral entre les écossais et les « envahisseurs » anglais) mais on en parle quasiment pas tout au long de l’histoire, à part sur les derniers chapitres (comme si l’auteure s’était enfin réveillée et s’était rendue compte que, mince, elle avait oublié de parler de ça). En deux chapitres l’affaire est réglée. De toute façon, ce qui compte ici, c’est la romance, le reste on s’en fout.

Je pense qu’il faudrait que j’arrête d’espérer autre chose qu’une bête romance pas crédible quand je lis une romance historique. J’ai l’impression que ça ne sert à rien parce que toutes celles que j’ai pu lire n’apportaient absolument rien historiquement parlant. C’est juste un homme et une femme qu’on installe dans des costumes et dans des lieux que les lecteurs connaissent (donc pas forcément en phase avec la réalité historique). A croire que le lecteur a juste envie de lire une histoire de c** avec des tableaux un peu « exotiques » derrière (genre un vieux chateau écossais).
Moi je suis un peu bête, quand je lis un truc « historique », j’ai envie d’apprendre des choses vraies, de me cultiver, de voyager dans le temps et dans l’espace et d’être vraiment plongée dans un contexte avec une réalité tangible. Et si en plus la romance fait vibrer, oui, j’achète. Mais en fait, ça n’arrive jamais. En tout cas, je ne suis jamais tombée sur une romance historique m’ayant apporté tout ça. Je crois que je me fourvoie définitivement sur la définition de « romance historique ».

Bon par contre, là où Demi McGowan ne joue pas trop mal, c’est au niveau de ses personnages principaux, à savoir Lyra et William. Alors certes, c’est bourré de clichés : elle est forcément la seule femme forte et indépendante (qui a de la répartie et qui sait se battre avec des dagues) à des centaines de kilomètres à la ronde (toutes les autres sont bien ancrées dans leur temps donc forcément illétrées et seulement bonnes à tenir la maison tout en baissant les yeux face aux hommes) et lui est forcément le héros mystérieux car torturé dans son enfance mais finalement au coeur tendre (et en kilt, obviously). C’est naze. Mais bon, si on est pas trop trop regardant, ça fonctionne.
Encore une fois, il me faut, personnellement, des personnalités beaucoup plus complexes et beaucoup moins linéaires pour que je leur trouve un quelconque intérêt et que je m’attache à elles. Mais, il faut rendre justice à l’auteure, ses deux héros ne sont pas « si pires ». Lyra notamment qui évite l’erreur habituelle : être décrite comme une femme forte et indépendante au début du livre et qui perd tous ses neurones et son indépendance dès la rencontre avec le beau et grand mâle trois pages plus tard. Là, au moins, l’héroïne continue à garder son répondant, son « intelligence » et son indépendance. Franchement, c’est appréciable. Finalement, Lyra et William m’ont parfois agacée mais je n’ai quand même pas trop levé les yeux au ciel et je n’ai pas eu trop de mal à suivre leurs aventures amoureuses.

demi mcgowan rebelle éditionsLes aventures amoureuses, parlons-en. Comme d’habitude, le jeu du chat et de la souris qui se termine évidemment sur un mariage et des gosses. Contrairement à d’autres romances historiques qui m’avaient fait hurler d’indignation, Demi McGowan ne force pas trop le trait du chat et de la souris, alors merci. Bon, c’est évidemment cousu de fil blanc (en même temps c’est le principe de la romance) et c’est souvent absolument pas crédible, mais encore une fois, si on n’est pas trop regardant, ça reste assez divertissant.
Malgré tout, certaines scènes m’ont particulièrement fait tiquer. Je pense notamment à celle où Lyra fait démonstration de ses super capacités de guerrière avec des lames, devant une assemblée de mecs complètement sans voix. On dirait le fantasme d’une adolescente couché sur papier. Non mais je vous jure, moi quand j’avais 13 ans, je rêvais de montrer un de mes talents à tout le monde (généralement sur scène) et de récolter des regards émerveillés de toute la gent masculine (manque de confiance en soi, tout ça tout ça). On se croirait dans une fanfiction qui, à mon goût, est le meilleur support pour se laisser aller à ses fantasmes un peu débiles. Autre scène absolument « what the fuck?! » et attention, je spoile un max… [il faut surligner la suite]Lyra, alors qu’elle est enceinte de 9 mois à la fin du livre, se rend sur le champ de bataille, protège son mari des ennemis (parce que ce grand Highlander au coeur d’artichaut est en difficulté et tous les membres de son clan, que des guerriers forts et braves, ne parviennent pas à lui venir en aide) et butte le grand méchant en un tour de main. Et finit par accoucher en deux secondes chrono sur le dit champ de bataille, entre deux cadavres ennemis. MAIS BIEN SUR. Bon en fait si, j’ai levé les yeux au ciel sur ce bouquin, au moins deux fois.

Je ne suis pas faite pour les romances historiques – en tout cas celles qu’on nous propose actuellement sur le marché – ce n’est pas la faute de Demi McGowan. Mais malheureusement, elle ne m’a pas du tout fait changer d’avis sur la question, même si je reconnais que son histoire est loin d’être la pire découverte dans le genre. Je ne lirai pas la suite, évidemment.

Illustration : portrait de Demi McGowan trouvé sur le site de Rebelle éditions.


7 Commentaires

[Bilan] Mai 2015

En mai, j’ai lu…

7 livres complets + 2 morceaux dont :

  • 5 nouvelles séries, 1 suite (et fin) et 3 one-shot. Préparation des Imaginales oblige, j’ai découvert pas mal de nouveaux auteurs !
  • 7 romans (6 titres imaginaires et 1 romance historique), 1 recueil de contes et 1 bd.
  • 1 lecture commune.
  • 5 « petites » maisons d’édition.
  • 1 titre qui entre dans le Challenge ABC Imaginaire, 1 titre qui entre dans le Challenge irlandais et 6 dans le Challenge Imaginales 2015.

 

  • Deux très très belles lectures en mai avec les Contes du grenier et le troisième tome de la trilogie Soeurs sorcières, deux livres qui m’ont enchantée et m’ont procuré beaucoup d’émotions. Deux petits coups de coeur !
  • Une excellente découverte – qui frise le coup de coeur – avec le premier tome de Rois du Monde de Jean-Philippe Jaworski. Un peu de mal à entrer dans l’histoire, mais une fois que j’ai eu les deux pieds bien ancrés dedans, impossible à lâcher. Une plume que je retrouverai très vite (j’ai acheté tous les autres romans de Jaworski aux Imaginales !).
  • Le premier tome des Herbes de la Lune, le premier tome du Puits des mémoires, la bd Le Bleu est une couleur chaude et La Mort peut danser m’ont tous les quatre fait passer d’excellents moments. Lecture douce et apaisante pour la première, plein de mystère pour la suivante, plein d’émotions pour la troisième et carrément mystique pour la dernière… il y en a pour tous les goûts.
  • Le premier tome de Coeur de Highlander est finalement la seule déception – en tout cas lecture en dessous des autres – du mois. On ne peut pas vraiment parler de déception car je n’en attendais pas grand chose mais ce titre ne me réconcilie pas avec la romance historique. Je crois que c’est un genre qui n’est définitivement pas fait pour moi !
  • Je n’ai lu qu’une moitié du premier tome de Par le sang du démon donc ne peux pas encore me prononcer sur ce roman… j’aime assez l’écriture en revanche, je ne suis pas encore convaincue par l’intrigue. Affaire à suivre !

Malgré deux week end prolongés et pas mal de jours fériés en ce mois de mai, je n’ai finalement pas tant lu que ça puisque le total s’élève à environ 2500 pages (dont 150 de bd). Je crois que je passe plus de temps qu’avant devant mon écran (séries et films sont au programme) et beaucoup plus à faire autre chose, ce qui n’est pas plus mal. Pour éviter d’engranger des kilos et pour éliminer un peu les tensions, j’ai décidé de remplacer les cours de danse par quelques séances de jogging et de fitness. Il ne me reste qu’à aller m’acheter de bonnes baskets de runing pour éviter de me faire une troisième entorse (ou une périostite). J’ai très très hâte d’être en vacances à la campagne pour faire du vélo et passer quelques heures à la piscine du coin (et lézarder sur une chaise longue au milieu du jardin, à l’ombre du robinier familial, un bouquin à la main). Le soleil est là, ça sent l’été, j’ai de moins en moins envie de bosser et de plus en plus envie d’aller prendre des cafés à l’extérieur.
Si d’un point de vue littéraire tout va bien, d’un point de vue personnel, ce mois de mai reste un peu mitigé. Plein de bonnes choses sont arrivées (côté relationnel notamment, famille et amis en or !) mais d’autres sont venues un peu entacher la bonne humeur. Bah, c’est la vie, on relève la tête et on essaye d’avancer. J’aimerais bien que le mois de juin m’apporte un peu de sérénité côté professionnel (la perspective d’un boulot en septembre ?) et amoureux (faut que j’arrête de craquer pour des étudiants !). Rendez-vous début juillet pour un petit bilan !

♣ ♣ ♣

+27… je n’ai toujours pas réussi à ranger la pile de livres ramenés des Imaginales… j’envisage de faire un tri certain dans ma PAL, histoire de virer ceux que je ne lirai jamais, pour faire un peu de place aux nouveaux !

Et 4 petits cd…
Parce qu’en juillet je vais groupiser devant Damien Rice (j’essaye de monter un plan pour me glisser dans sa valise à la fin du concert) et parce que j’ai enfin pu trouver ce cd de Loreena McKennitt d’occasion à tout petit prix !

♣ ♣ ♣

 

Alors cette fois-ci, SerieBox m’annonce que j’ai vu 78 épisodes de série et 6 films soit, environ 55 heures devant mon écran. C’est un peu moins varié que le mois dernier niveau séries télé mais je continue sur ma lancée au cinéma… par contre, de façon générale, je privilégie quand même les trucs détente et pas prise de tête (après le boulot et les lectures SF, j’ai le droit de m’abrutir devant 7 à la maison).

Les séries :
The Big Bang TheorySaison 8, épisodes 23 et 24 (à jour !)
Criminal MindsSaison 10, épisodes 22 et 23 (à jour !)
Cauchemar en cuisine – 2 épisodes aléatoires
L’Instit – 1 épisode aléatoire
Breaking BadSaison 1, épisodes 1 à 3
7 à la maisonSaison 10, épisodes 7 à 22 + Saison 11, épisodes 1 à 6
Koh Lanta – il ne me reste qu’un épisode pour être à jour
ElementarySaison 3, épisodes 13 à 19
Joueur du grenier – 28 épisodes aléatoires
Papy grenier – 7 épisodes aléatoires

+ les films :
10 bonnes raisons de te larguer (j’avais jamais vu cette comédie avec Heath Ledger !) – Avalon (j’ai rien compris !) – Cinquante nuances de Grey (la curiosité me perdra…) – Hunger Games, La Révolte, Partie 1 (un peu longuet mais j’aime bien) – Austenland (je sais pas quoi en penser… la fin rattrape le ridicule excessif du début) et Inside Llewyn Davis (vu à l’Institut Lumière, c’était cool… j’aime la musique folk !).

♣ ♣ ♣

Et les tops…

Depuis l’ouverture du blog sur WordPress (février 2013) :
 Le Manoir, T. 1 de Evelyne BRISOU-PELLEN () – 2013 vues
La Dame pâle de Alexandre DUMAS (pas mal !) – 1111 vues
 La Voleuse de livres de M. ZUSAK (pas mal !) – 859 vues
Entre chiens et loups, T. 1 de Malorie BLACKMAN (pas mal !) – 849 vues
 Le Journal de Bridget Jones, T. 2 de Helen FIELDING (beurk !) – 795 vues

Le mois passé :
Entre chiens et loups, T. 1 de Malorie BLACKMAN (pas mal !) – 158 vues
Le Manoir, T. 1 de Evelyne BRISOU-PELLEN () – 141 vues
La Dame pâle de Alexandre DUMAS (pas mal !) – 124 vues
Outlander, T. 1 de Diana GABALDON (bof…) – 92 vues
L’Enchanteur de René BARJAVEL (je ne m’en lasse pas !) – 81 vues

♣ ♣ ♣

Et deux vidéos en mai…



 

En juin, on va essayer d’être raisonnable…


9 Commentaires

What’s up weekly ? 2015 – 7 (du 23/03 au 05/04/15)

Hey !

La routine a repris son cours : boulot, moitié de cours de danse, séances de kiné, sorties avec les copains, restos, visionnage de séries et évidemment lectures/blogging. Je l’aime bien ma petite routine. Même si les journées ne sont pas assez longues, même si les semaines passent trop vite et même si on est déjà le 6 avril ! o_O

Les Imaginales approchent à vitesse grand -V… il faut absolument que je commande mes billets de train ! Et que je lise quelques-uns des auteurs qui seront présents. Les Imaginales c’est le festival que je préfère, celui que je ne raterai pour rien au monde. En même temps, cette année, je ressens presque comme une petite pointe d’appréhension. L’enthousiasme de tous les blogueurs/lecteurs qui y seront me fait un peu peur, j’avoue. Je me sens complètement à l’ouest, pas du tout dans la « bonne optique » (en tout cas pas celle qu’il semble falloir adopter). Je suis contente de retrouver mes copines Tsuki, Dawn et j’espère Maia, je suis super heureuse de pouvoir partager ce séjour avec Lucie pour la première fois et je serai ravie de croiser beaucoup d’entre vous au détour des allées… mais pardonnez-moi, je ne suis pas du genre à sauter dans les bras des gens (je ne le fais même pas avec mes amis très proches) et à me la jouer Rachel qui découvre ses avant-bras. Ce côté un peu « groupie » que ce soit entre blogueurs et surtout auprès des auteurs, ce n’est pas moi (et j’avoue que ça me gêne presque d’assister à certaines scènes). Je suis discrète, pas expansive et de ce fait, je me sens complètement à côté de la plaque et j’en viens à angoisser de ne pas réagir « comme les autres ». La communauté des blogueurs, c’est super, mais ça prend de telles proportions qu’on ne sait même plus comment se placer. Personnellement, quand je vais en salon – et notamment aux Imaginales – j’y vais en étant juste Maureen, juste une lectrice. Je ne parle jamais de mon blog, je ne me présente jamais comme une blogueuse et même si j’apprécie les rencontres entre blogueurs, je n’y vais pas « pour ça ». Je suis lectrice d’imaginaire avant tout, j’y vais comme telle, point. Et quand je vois que tout le monde prévoit des rencontres au sommet, quand je vois certains comportements de blogueurs/lecteurs auprès des auteurs… je vous assure, je ne me sens pas du tout à ma place. Et ça m’angoisse à mort. Je suis sympa en vrai hein, et j’aime bien discuter livres (ou n’importe quoi d’ailleurs) avec les gens, je suis plutôt sociable et abordable ; mais je préfère que ça reste à dimension humaine et j’avoue que j’en ai un peu marre que les blogueurs profitent des salons du livre pour se montrer et vendre leur blog. C’est pas plutôt les auteurs qui sont là pour se montrer et vendre leurs livres ? (Après ce paragraphe, tout le monde va m’éviter aux Imaginales… *sifflote*)

Sur ces mots, je vous propose de ne pas me détester, en zieutant une petite vidéo… :p

La vidéo de ces deux dernières semaines :


Souvenir de cet été. On était là au moment du tournage de cette vidéo, côté cameraman donc on ne nous voit pas. On ne savait même pas qui était ce groupe, croisé en déambulant dans les rues de Sligo, au moment où nous repartions, en fin de soirée, pour rejoindre le bus-navette. Goitse a l’air d’être connu et de bien tourner sur l’île. Je vais me pencher là-dessus ! Leur site ! (Quand on voit les noms des membres, on ne doute plus qu’ils soient irlandais… -_- ) ^^

Les acquisitions de ces deux dernières semaines :

what's up weekly 2015 7 livres bilan teaser

Aheum… j’ai un peu craqué… :$

what's up weekly 2015 7 fête du livre jeunesse villeurbanne bd album

Dimanche dernier, le 29 mars donc, je suis allée faire un tour à la Fête du livre jeunesse de Villeurbanne avec Laura. J’ai été hyper raisonnable puisque n’ai acheté que deux albums (j’en avais amenés deux à faire dédicacer). Pas mal d’auteurs/illustrateurs plus ou moins connus, beaucoup de tentations… mais je trouve qu’en tant qu’adulte sans enfant, on est un peu moins considérés (on se fait gruger par les familles dans les files d’attente et on est clairement pas prioritaires pour les dédicaces). Donc l’année prochaine, je vole un mioche pour faire illusion.
♣ L’Immeuble musical de Vanessa CALLICO, illustré par SeL. Je suis un peu dégoûtée, parce que SeL est celle qui a illustré Alixe et les Ombres de Manon Delforge, que j’ai acheté au Salon de la Fantasy en Beaujolais et que je n’avais pas emporté avec moi. Snif, ça m’aurait fait une belle dédicace parce que SeL travaille vraiment super bien ! Petit extrait de L’Immeuble musical, pour vous convaincre !
♣ Les Petites marées – Mona de Séverine VIDAL, illustré par Mathieu BERTRAND. Tout au fond de la salle, on a repéré le travail de deux illustrateurs qui travaillaient avec de la peinture à l’eau, il n’y avait pas beaucoup de monde devant eux, on s’est arrêté et j’ai craqué. C’est rigolo parce que l’illustrateur de cet ouvrage est un ami d’une amie. Le monde est petit !

Et les dédicaces récoltées ce jour-là. On remarquera que les plus « grands noms » ne sont pas forcément ceux qui prennent le plus de temps pour faire une belle dédicace (et qui en plus, ne savent pas écrire mon prénom alors que j’épelle à chaque fois – et plusieurs fois même… j’dis ça j’dis rien !).

J’avais dit : « en 2015, c’est décidé, je réduis les services presse ! » Oui oui oui… -_-

what's up weekly 2015 7 livres sp martinière jeunesse presses de la cité talents hauts nathan baudelaire♣ La Fille de Belle de Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN. Proposition de la Martinière Jeunesse (je sais pas comment ils ont eu mon mail d’ailleurs !) que je remercie. J’ai déjà lu l’auteure plusieurs fois, elle ne m’avait pas totalement convaincue avec le premier tome de Tara Duncan mais là, ce titre dans le même univers, me paraît un peu moins « je pars dans tous les sens ». Je suis curieuse !
♣ Soeurs sorcières, T. 3 de Jessica SPOTSWOOD. Une des rares séries YA proposées par Nathan que j’apprécie. Je voulais absolument connaître la suite et fin !
♣ Dark Eden de Chris BECKETT. Proposé par une opération spéciale de Babelio en partenariat avec les Presses de la cité !
♣ J’aime pas la danse de Stéphanie RICHARD, illustré par Gwenaëlle DOUMONT. Album publié par les éditions Talents Hauts que j’apprécie. J’étais curieuse de découvrir cet album au thème plus qu’intéressant. Finalement, je suis un peu déçue par la chute, je vous en parle vite !
♣ Lyon, des histoires pas comme les autres de Jacques BRUNIER. Je vis à Lyon, les éditions Baudelaire m’ont donc gentiment proposé de recevoir ce titre pour en savoir plus sur la ville ! 🙂

what's up weekly 2015 7 livres 48h bd achats france loisirs

♣ Châteaux Bordeaux, T. 1 de CORBEYRAN et ESPE + Princesse Sara, T. 1 de ALWETT, MORETTI et BOCCATO. Achetés chacun 1€ grâce à l’opération 48h de la BD. Je suis contente d’avoir trouvé ces deux volumes, l’opération est vraiment une excellente idée. Par contre, l’accueil de la libraire lorsqu’on lui a demandé si elle participait, on repassera… Si des librairies ne souhaitent pas participer, autant le dire plutôt que d’envoyer bouler les clients ! (C’était une bd par personne selon elle et elle nous a fait choisir dans un stock très réduit, parce que ça la saoulait clairement de tout nous montrer).
♣ Morwenna de Jo WALTON + Le Trône de fer, l’intégrale, T. 2 de George R. R. MARTIN. Mes achats du trimestre chez France Loisirs. Lu le premier parce qu’on me l’avait prêté, j’avais envie de l’avoir dans ma bibliothèque.

what's up weekly 2015 7 livres troc pilon bibliothèque

 Le Suivant sur la liste de Manon FARGETTON + Coeur de Highlander, T. 1 de Demi MCGOWAN. Tous les deux reçus en troc grâce à Mi ange mi démon qui me gâte beaucoup trop !
♣ Les Villes d’art célèbres : Nevers et Moulins de Jean LOCQUIN. Trouvé dans le pilon de la bibliothèque, je me suis servie. Parce que Moulins, c’est quasiment chez moi !

WHAT's up weekly 2015 7 dvd

♣ Peter et Elliott le dragon + Le Livre de la jungle. Je continue ma collection de dvd Disney grâce à France Loisirs. 17€ les deux, je ne me prive pas !
♣ Gens de Dublin. Emprunté à la bu, je devais le rendre lundi dernier et je l’ai toujours pas regardé… Aheum ! 

what's up weekly 2015 7 goodies

Plein de goodies récupérés ça et là…

 Des marque-pages trouvés par ma soeur, d’autres donnés par mes parents, un dernier glissé dans l’enveloppe de Mi ange mi démon (ainsi que la petite revue Neverland) et enfin le dossier de presse qui accompagnait le nouveau livre de Sophie Audouin-Mamikonian publié chez La Martinière jeunesse !

Les articles de ces deux dernières semaines :

 Pas exempt de défauts mais prometteur !
mathieu mériguet pour une liberté auto édition

 L’histoire d’une figure historique méconnue !
edith reine des saxons regine sondermann

 Un nouveau numéro du coin des BD !
CANON GRAPHIQUE 3 VOLUMESquébec land bardin bourré-guilbert massot sarbacanezombillénium tome 2 ressources humaines arthur de pins dupuis

 Un petit challenge pour les Imaginales…
bordagejaworskitomas

 Le Bilan du mois de mars !
le clairvoyage 1 anne fakhourilily cherche son chat peggy nille nathanl'épouse de bois terri windling moutons électriques

 Le défi (en cours jusqu’à ce soir !) Pâques en livres !
paques

Les lectures de ces deux dernières semaines :

 J’ai fini de lire et j’ai lu :
l'épouse de bois terri windling moutons électriques  j'aime pas la danse stephanie richard gwenaelle doumont talents haut  les fourberies de l'amour georgette heyer
lily cherche son chat peggy nille nathan  le maitre des insectes stuart prebble denoel  fille d'hécate tome 3 le chant de la lune cécile guillot chat noir

 Je lis…
le souffle d'émeraude les portes du secret tome 2 maria v snyder darkiss

 Je vais lire…
spice & wolf tome 1 isuna hasekura jyuu ayakura ofelbe
et je ne sais pas encore !

Bonne semaine et à la prochaine !

Je sais que le titre de ce rendez-vous est grammaticalement incorrect. Il aurait été plus juste de dire What’s weekly up ? ou What’s up, weekly ? avec une virgule. Mais je n’aime pas les virgules et je préférais un son [i] final plutôt qu’un [up]. Ce n’est pas une excuse valable mais c’est mon blog, je fais ce que je veux. :p


12 Commentaires

What’s up weekly ? 2015 – 1 (du 01/01 au 11/01/15)

Bonsoir à tous !

Premier numéro de l’année, ce « What’s up weekly ? » sera riche en nouveautés. Je n’ai pas pris la résolution d’acheter moins de livres, heureusement, sinon je l’aurais déjà complètement ratée !

Je ne reviendrai pas sur les événements qui ont tristement secoué notre pays ces derniers jours. Beaucoup de personnes en parlent bien mieux que moi, je préfère suivre les choses à ma façon, c’est-à-dire discrètement. Ce qui ne veut pas dire que ça ne me touche pas, bien au contraire mais je vis les choses avec retenue, de façon général.

A part ce qui touche à mon appartement puisque depuis mon retour samedi dernier, après 12 jours de vacances à la campagne, je n’ai pas dû faire une seule bonne nuit d’au moins 8 heures de sommeil. Ce matin, la musique métal à fond a eu raison de moi, c’était la goutte d’eau en trop. Après des litres de sanglots incontrôlables, je me suis reprise en main tant bien que mal et j’ai envoyé des messages pour des visites d’appartement. Un particulier m’a répondu quelques dizaines de minutes plus tard, la visite s’est déroulée en début d’après-midi ; j’ai eu envie de signer tout de suite. J’ai donc le week end pour rassembler les pièces pour monter le dossier car apparemment, il pourrait passer… mais nous sommes malheureusement plusieurs sur le coup. Je vous invite donc à croiser les doigts, à brûler des cierges ou à danser nu sous la lune autour d’un feu… bref, à m’envoyer plein de bonnes ondes pour que cet appartement quasi idéal (en tout cas il semble fait pour moi), ne me passe pas sous le nez. Dans tous les cas, c’est définitivement décidé, je déménage dès que possible. J’écarte définitivement l’idée des travaux d’insonorisation qui seront très certainement insuffisants, en plus d’épuiser mon pauvre Papa qui n’a rien demandé. Alors c’est reparti pour les visites, les dossiers et tout le reste… en espérant que cette première visite soit la bonne ! Je vous tiens évidemment au courant.

Sinon, côté visionnage, je suis la diffusion française de la deuxième saison d’Elementary que je trouve divertissante, j’ai terminé la mini-série Emma approved sur Youtube (qui m’a quand même moins enthousiasmée que celle dédiée à Orgueil et préjugés), je regarde les rediffusions de Malcolm sur 6Ter et je zappe pas mal sur plein de conneries à la télé… Côté « livres » (parce que c’est quand même ce qui intéresse sans doute le plus), il y a eu quelques entrées… et des très intéressantes d’ailleurs ! Culturellement, c’est pas trop mal, mais c’est pas non plus la grande forme !

♣ ♣ ♣

 

Les oeuvres de la semaine :

Pas de vidéo particulière à vous montrer cette fois (je me suis consolée avec les habituels T-Rex, Dire Straits et Singin in the rain) mais deux découvertes faites au boulot. Nous équipons toutes sortes de livres avant de les mettre en rayon, c’est l’occasion de les feuilleter (faut bien se faire plaisir) et j’aime bien quand j’ai l’occasion de regarder les livres d’art… d’ailleurs j’ai toujours envie de TOUS les emprunter ! Voilà donc deux les trouvailles de la semaine : cette peinture de Elisabeth Vigée-Lebrun datée de 1790-91 représentant Lady Hamilton en bacchante et ce portrait de Paul-César Helleu. Je suis particulièrement touchée par leur travail sur les expressions des visages et les chevelures. J’adore !

Vigee-Lebrun-Lady-Hamilton-as-Bacchante   painting1.jpg paul césar helleu

♣ ♣ ♣

Les acquisitions de la semaine :

what's up weekly 2015 1 teasing livres

Voilà l’ampleur des dégâts… Et nous ne sommes que le 10 !

what's up weekly 2015 1 cadeaux livres marque-pages cartes

Voilà plein de cadeaux de la part de personnes chères à mon coeur. Merci !!!

♣ Une enveloppe surprise de la part d’Aurélia et donc du groupe Bragelonne.
♣ Une trop belle carte du nouvel an de la part de Marie Jolie que je remercie infiniment !
♣ 6 beaux marque-pages de Jérusalem offerts par une personne âgée que côtoie ma Maman.
♣ Le deuxième tome des Nécrophiles anonymes de Cécile DUQUENNE + le premier tome du Livre de Saskia de Marie PAVLENKO + un marque-page + une jolie carte de la part de super Tsuki qui ne m’oublie jamais ! 

Merci, merci, merci !

what's up weekly 2015 1 livres achetés temps livre la bourse

Jeudi, Révérence et moi sommes allées faire un tour en ville, chez les bouquinistes, avant d’aller manger une cocotte chez Lucien ! Et voilà ce que j’ai ramené…

♣ Le Clan des Otori, T. 2 et 3 de Lian HEARN. J’ai le premier dans ma bibliothèque depuis des années… pas encore lu mais maintenant que j’ai la trilogie complète, je n’ai plus aucune excuse !
♣ La Passion Lippi de Sophie CHAUVEAU. Conseillé par mon amie Marie il y a déjà de nombreuses années, je n’avais jamais réussi à en trouver un d’occasion… voilà qui est fait !
♣ Roi du matin, reine du jour de Ian MCDONALD. Déjà lu grâce au prêt d’un collègue, j’avais envie de l’avoir dans ma bibliothèque. En poche, mais dans la bibliothèque quand même.
♣ L’Ensorceleuse de Elizabeth HAND. Alors là, c’est la grosse surprise de ce petit tour. Je ne connais absolument pas ce titre, ni même l’auteure… mais le livre m’a attirée, j’ai lu la quatrième de couverture et j’ai su qu’il était pour moi ! Je le lis dès que j’ai terminé mon livre en cours ! Voilà le résumé, juste pour vous donner un aperçu. Paraît que ça parle du petit Peuple, en plus. Comme si y avait besoin d’avoir un plus avec ce qu’il y a déjà dans le résumé !

Venu à Londres dans l’espoir de terminer son livre sur le mythe de Tristan et Iseult, le journaliste américain Daniel Rowlands s’est installé chez son ami Nick, une rock star avec laquelle il a fait les quatre cents coups au temps du Swinging London. Lors d’un dîner, Daniel rencontre une ancienne maîtresse de Nick, la mystérieuse Larkin Meade, une femme aux pouvoirs de séduction incroyables qui semble connaître sur le bout des doigts les préraphaélites et le romantisme anglais. Alors que Daniel s’enflamme immédiatement pour cette compagne idéale, Nick le met en garde : le passé de Larkin recèle de lourds secrets…
Thriller gothique et sensuel, L’ensorceleuse croise sur plusieurs décennies les destins d’artistes maudits et de leur muse. À travers des personnages imaginaires ou des figures connues comme le peintre Rossetti et le poète Swinburne, Elizabeth Hand reprend à son compte le thème fascinant de l’amour et du désir éternel pour mieux questionner les affres de la création.

what's up weekly 2015 1 bd magazines art

♣ Les Nuits rouges du théâtre d’épouvante de Alexandre KHA. Reçu grâce à la dernière Masse Critique de Babelio, je me suis en plus rendue compte que les éditions Tanibis étaient implantées à Villeurbanne ! Pas besoin d’aller chercher loin !
♣ Carnet d’art, n° 3 et 4. Gratuitement déposés à la bibliothèque, ces magazines sont hyper bien fichus. D’après un thème, on y parle d’art évidemment, mais sous toutes ses formes : peinture, théâtre, cinéma, littérature… Si ça vous intéresse, je vous conseille d’aller jeter un oeil ici !

♣ ♣ ♣

Les articles de la semaine :

 Un deuxième tome légèrement en deçà, mais qui appelle la suite !
les étoiles de noss head tome 2 rivalités sophie jomain rebelle

 Une histoire poignante…
no et moi delphine de vigan livre de poche

 Court mais bon !
trois souris agatha christie le livre de poche

 Le bilan du mois de décembre…
BILAN LECTURES DECEMBRE 2014

 Le bilan 2014 à travers quelques mots… et à travers les lectures !
BILAN LECTURES 2014 IMAGINAIRE 1

♣ ♣ ♣

Les lectures de la semaine :

 J’ai fini de lire…
harry potter and the prisoner of azkaban bloomsbury j k rowling

 Je lis…
outlander tome 1 le chardon et le tartan diana gabaldon j'ai lu

 Je vais lire…
l'ensorceleuse elizabeth hand   la quête d'amy naomi ajavon éditions rémanence

A la semaine prochaine, si j’ai des choses à vous raconter !